Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Peinture et Poterie - La vie dans un atelier
  • Peinture et Poterie - La vie dans un atelier
  • : Blog consacré à la céramique et à la peinture. Il met en avant les créations dans un atelier, avec les recherches, les réflexions, les essais, tout ce qui peut faire partie de la vie du créateur.
  • Contact

Coordonnées boutique

  Mail : c.laufray@free.fr


Tél : 06 66 06 04 10

  

------------

 

Liens vers :

   Site peinture


Boutique en ligne :



Recherche

Fan-Page Facebook


Archives

Translation

Visiteurs

Vous êtes actuellement   personne(s) sur ce blog, merci !

13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 19:19
Défournement ce matin de la cuisson de dégourdis commencée lundi soir. Aïe, c'est pas beau à voir ! Le second saladier du service gaspaccio a littéralement explosé !
saladiercasse.JPG

Cela peut être dû à différentes causes :
 . Le saladier n'était pas suffisamment sec lorsque la cuisson a commencé, possible mais j'en doute. 
.  Une bulle d'air dans la terre, possible également.
.  Comme le saladier est relativement grand, la cuisson s'est déroulée trop rapidement. Je me penche plutôt vers cette cause, surtout que la base était assez épaisse.

Ce n'est pas dramatique, étant prévoyante, j'ai tourné la semaine dernière un troisième saladier en prévision d'un ratage d'émaillage ou de cuisson. La livraison de la commande aura lieu un peu plus tard mais toujours dans les temps.

Et attention, c'est pas fini ! Deux étages plus bas dans le four, voici ce que je découvre :

pendulefleur5.jpg

La pendule fleur est elle aussi cassée !!! Quand je vous dis qu'il n'y a qu'avec les commandes que j'ai des problèmes, lol !
Là, pas de problème de bulle, sinon je verrais son emplacement sur la tranche de la cassure qui est coupée nette.
Comme c'est une plaque, peut-être un problème de tension lors de la cuisson. Sur les horloges, cela m'arrive de temps en temps, et en général ça part du centre de l'horloge, là où il y a le trou de fixation, jusqu'à une extrémité.

Donc ce matin, au programme à l'atelier, fabrication d'une horloge pour remplacer celle-ci. La nouvelle est d'ailleurs plus belle ! Fabrication également de bougeoirs en forme de nénuphards et porte-couteaux, ainsi que des croix pour le distributeur de Chartres, qui est une boutique de souvenirs. En espérant que tout ce petit monde soit bien sec lundi soir pour la cuisson, surtout le saladier.....

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Laufray - dans L'atelier
commenter cet article

commentaires

Catherine Laufray 11/11/2007 20:14

Une poterie crue est extrêment fragile. D'où la première cuisson, qui permet justement de manipuler les poteries sans les casser.

Koulou (Flegroll) 10/11/2007 10:42

la cuisson est bien la chose la plus délicate depuis toujours... huereusement de nos jours la technique permet un nombre restreint de casse... savais -tu par exemple que nos ancètres les gaulois préféraient faire usage de poteries crues ?  En fait, pour eux, vu le boulot que demande la fabrication d'une jarre, et la relative solidité des potries sèches mais crues, en comparaison des pertes importantes dues à la cuisson, ils ont fait le choix du cru... On trouve très peu de poteries celtes cuites du coup... étonnant non ?  

sylvie 13/06/2007 19:37

DOMMAGE tout ce travail gaché à la cuisson... c'est un travail très fragile et délicat... on est avec toi !!!